DR
DR

Les déclarations de candidatures à la présidentielle se succèdent chez LR, avec des candidats qui ont visiblement compris que leurs électeurs les attendent sur le sujet crucial de l’immigration.

Eric Ciotti veut une “réforme constitutionnelle” sur l’immigration. Valérie Pécresse souhaite mettre en place une «profonde réforme de la procédure du droit d’asile», Michel Barnier, souhaite un moratoire sur l’immigration.

Quant à Xavier Bertrand, il a déclaré :

«Si je suis élu, je veux être très clair : je mettrai un coup d’arrêt au laxisme de notre politique migratoire»

Le moins que l’on puisse dire c’est que tous ces candidats manquent cruellement de crédibilité sur ce sujet. C’est l’effet Sarkozy : personne ne croit plus aux discours de fermeté des candidats issus de la famille LR. D’ailleurs, certains d’entre eux ont quitté le parti en dénonçant “sa dérive droitière”. On croit rêver.

Sur Europe 1, Charlotte d’Ornellas résume très bien la situation.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 5 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote