Shutterstock
Shutterstock

La confiance envers Emmanuel Macron et Gabriel Attal a baissé de cinq points en mars, en raison notamment de mauvaises appréciations par les sympathisants de gauche, selon un baromètre Toluna-Harris Interactive pour LCI paru vendredi.

Avec 36% des sondés disant faire confiance ou plutôt confiance au président de la République, celui-ci tombe à son plus bas niveau depuis sa réélection en mai 2022, dans cette enquête mensuelle. Il n’a été plus bas que lors de la crise des gilets jaunes, fin 2018.

Le Premier ministre perd lui aussi cinq points, dans un contexte marqué par les annonces d’un dérapage du déficit public.

Pour le couple exécutif, le dérapage, qui se situe bien au-delà de la marge d’erreur comprise entre 1,4 et 3,1 points, se mesure particulièrement chez les sympathisants de gauche : Emmanuel Macron cède 13 points chez les insoumis, ou 12 chez les écologistes; Gabriel Attal en perd 11 chez les insoumis, 10 chez les socialistes et 17 chez les écologistes. 

En revanche, les deux consolident leur base, avec 6 points gagnés chez les sympathisants de la majorité.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin est le membre du gouvernement qui bénéficie de la plus grande confiance (39%, +5 pts), devant notamment le ministre de l’Economie Bruno Le Maire (35%, -2 pts).

Parmi les personnalités politiques qui ne sont pas au gouvernement, Edouard Philippe reste en tête avec 40% des sondés disant lui faire confiance (-1 pt) devant Marine Le Pen (37%, -1 pt) et Jordan Bardella (37%, +2 pts).

Ce sondage a été réalisé en ligne du 26 au 28 mars selon la méthode des quotas auprès d’un échantillon de 1.067 personnes « représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus ».

Print Friendly, PDF & Email