Twitter
Twitter

La disparition d’un coffre-fort du domicile d’Alexandre Benalla, miraculeusement juste avant une perquisition en juillet 2018, restait un mystère. D’après Libération, Chokri Wakrim aurait effectué l’opération.

Le compagnon de l’ex-responsable du groupe de sécurité du Premier ministre, Marie-Elodie Poitout, serait impliqué dans la disparition d’un coffre-fort du domicile d’Alexandre Benalla en juillet 2018. D’après le quotidien Libération, c’est Chokri Wakrim qui aurait sorti le coffre-fort de l’appartement de l’ex-conseiller de l’Elysée situé à Issy-les-Moulineaux, en proche banlieue parisienne.

Le 20 juillet, alors que Benalla est placé en garde à vue après les révélations du Monde, les enquêteurs tentent, sans succès, de procéder à une perquisition à son domicile. Le lendemain, la police constate la disparition de l’armoire forte qui aurait notamment renfermé les armes de l’ancien chargé de mission pour Emmanuel Macron, ainsi que, potentiellement, des éléments pouvant intéresser les enquêteurs.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote

CLIQUEZ POUR LE RECEVOIR !

CLIQUEZ POUR LE RECEVOIR !