Twitter
Twitter

La disparition d’un coffre-fort du domicile d’Alexandre Benalla, miraculeusement juste avant une perquisition en juillet 2018, restait un mystère. D’après Libération, Chokri Wakrim aurait effectué l’opération.

Le compagnon de l’ex-responsable du groupe de sécurité du Premier ministre, Marie-Elodie Poitout, serait impliqué dans la disparition d’un coffre-fort du domicile d’Alexandre Benalla en juillet 2018. D’après le quotidien Libération, c’est Chokri Wakrim qui aurait sorti le coffre-fort de l’appartement de l’ex-conseiller de l’Elysée situé à Issy-les-Moulineaux, en proche banlieue parisienne.

Le 20 juillet, alors que Benalla est placé en garde à vue après les révélations du Monde, les enquêteurs tentent, sans succès, de procéder à une perquisition à son domicile. Le lendemain, la police constate la disparition de l’armoire forte qui aurait notamment renfermé les armes de l’ancien chargé de mission pour Emmanuel Macron, ainsi que, potentiellement, des éléments pouvant intéresser les enquêteurs.


Puisque vous êtes ici...

Chers amis,

Vous êtes désormais des dizaines de milliers chaque jour à lire La Lettre Patriote !
Maintenir ce service en toute sécurité a un coût de plus en plus important, et nous avons besoin que chacun nous aide dans la mesure de ses moyens.

Tous les patriotes doivent nous rejoindre pour que jamais notre voix ne se taise !

Pour cette raison, nous avons mis en place quatre types d'abonnements.

Vous pouvez choisir le plan qui vous correspond et vous abonner directement par carte bancaire EN CLIQUANT ICI.

Merci !
Julien Michel