DR
DR

Il ne s’agit plus désormais d’altercation mordante avec un chauffeur de taxi. Madame le député de La République en marche, élue à Paris, a été accusée de racisme, de sexisme, d’homophobie, d’humiliations et de harcèlement professionnel par cinq de ses anciens collaborateurs.

Une enquête de Mediapart, parue le mardi 12 mai, a relayé leurs témoignages. Laetitia Avia avait prétendu vouloir déposer plainte pour « diffamation » après cette enquête de Mediapart. Mais en fait, un nouveau rebondissement a eu lieu ce lundi 18 mai.

Maître Maud Sobel, avocat au Barreau de Paris, a annoncé à BFM TV qu’une plainte allait être déposée très prochainement à l’encontre de Laetitia Avia pour « harcèlement moral ». L’avocat représente les anciens assistants parlementaires du député Avia. Les cinq anciens collaborateurs maintiennent leur version des faits et sont prêts à aller jusqu’au bout pour obtenir justice. Une guerre juridique semble être lancée entre eux et Laetitia Avia…

Une nouvelle affaire, donc…

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote