DR
DR

On sait depuis 230 ans que la république n’aime pas les catholiques. On sait maintenant avec certitude qu’elle n’aime tout simplement pas les Français.

Que voulez-vous ? La république – surtout française – est universaliste. Il lui est impossible de préférer les siens aux autres. C’est même cette fameuse « préférence nationale », qui paraît absolument évidente pour tout un chacun – et est appliquée un peu partout dans le monde de la manière la plus naturelle – qu’elle a en horreur. La Res Publica version Grand Orient est Publica jusqu’à l’extrême : en gros, n’importe qui dans le monde peut s’en revendiquer.

Ainsi en est-il d’un clandestin rwandais. Expulsable depuis 2019, il choisit d’incendier la cathédrale de Nantes, – dont on lui a confié les clefs – ce qui lui permet de rester sur le territoire français. Une fois ce premier forfait commis, il est hébergé par une congrégation catholique – grâce à une décision d’un juge -, congrégation qu’il remerciera en tuant l’un de ses prêtres.

Devant le dégoût légitime exprimé par un peu tout le monde (mais aussi Marine Le Pen, mon Dieu quelle horreur !), Darmanin n’a eu d’autre logique que de crier à la récupération politique, expliquant doctement que « cette personne n’était plus expulsable, puisque sous contrôle judiciaire ». Et c’est là qu’ils se foutent de nous, nous les Français, le peuple, les vrais gens. Ils se foutent de nous car ils tentent de nous faire croire que les lois qui nous tuent sont écrites par d’autres qu’eux-mêmes. Ce n’est jamais de leur faute : « c’est la loi ». Bande d’ordures. Ça fait des décennies que les députés votent des lois contre le peuple français, mais « ce n’est pas de leur faute ». Ça fait des décennies que des députés godillots, aux mains de l’exécutif, construisent une société dans laquelle ce sont les juges qui décident in fine, libérant des monstres dans la société, avec les résultats que l’on sait, mais « ce n’est pas de notre faute, c’est la loi ».

Vous savez quoi ? ÇA SUFFIT !

Ou bien vous changez les lois en les écrivant dans le strict intérêt du peuple français, et d’aucun autre, ou bien c’est le peuple français lui-même qui prendra les choses en mains. Et ce moment approche à toute vitesse. Votre république, forcément universaliste, tue les Français. Il vous reste très peu de temps pour la réformer. Bougez-vous, et réécrivez les lois. Tic Tac… Tic Tac…

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 5 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote