Au procès Balkany, les deux procureurs du parquet national financier (PNF) ont débuté leur réquisitoire jeudi après-midi. L’accusation reproche au couple Balkany des années de dissimulation, d’un magot en Suisse à de somptueuses propriétés aux Antilles et au Maroc, masquées par un chapelet de sociétés offshore, avec un faible pour le savoir-faire panaméen. Une grande partie de ces soupçons sont couverts par la prescription. Sur la seule période visée par les poursuites, 2007-2014, les Balkany sont poursuivis pour avoir dissimulé 13 millions d’euros d’avoirs. Tout juste avant le réquisitoire du parquet au procès Balkany, l’avocat de l’Etat a réclamé jeudi un total d’un million d’euros de dommages et intérêts aux édiles de Levallois-Perret Patrick et Isabelle Balkany, à leur fils et à deux autres prévenus poursuivis pour “blanchiment de fraude fiscale”.


Puisque vous êtes ici...

Chers amis,

Vous êtes désormais des dizaines de milliers chaque jour à lire La Lettre Patriote !
Maintenir ce service en toute sécurité a un coût de plus en plus important, et nous avons besoin que chacun nous aide dans la mesure de ses moyens.

Pour cette raison, nous avons mis en place quatre types d'abonnements.

Vous pouvez choisir le plan qui vous correspond et vous abonner directement par carte bancaire EN CLIQUANT ICI.

Merci !
Julien Michel