DR
DR

C’est un fait connu, avéré, les oeuvres d’art qui sont confiées aux institutions (ministères, Élysée, facultés) disparaissent. Sur les 500.000 oeuvres mises à la disposition des palais de la république, il en manque même entre 50.000 et 60.000.

À lui seul, l’Élysée a « égaré » un bon millier de meubles, céramiques ou tableaux et les universités, près de 40% des œuvres qui leur auraient été confiées. Mais la médaille d’or revient au réseau diplomatique français, qui a “égaré” 60% des 110 000 œuvres dont il avait la garde. Une bonne manière d’arrondir les fins de mois difficiles en expatriation ?

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote