DR
DR

Début février, un agriculteur de la Marne a été mis en examen et placé en détention provisoire, soupçonné d’avoir grièvement blessé avec un fusil de chasse un jeune homme de 19 ans qui tentait de voler du carburant dans son exploitation, a indiqué ce lundi le parquet de Reims.

Dans la région, les agriculteurs sont particulièrement visés assure Hervé Lapie de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA) de la Marne: « Nous sommes confrontés à des siphonnages de carburant dans les tracteurs et les voitures. Il y a aussi des vols de tracteurs, et d’autres vols constamment dans les exploitations agricoles », assure-t-il.

« Ce n’est plus tenable et c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. La FDSEA est très impliqué dans le soutien de la famille de Jean-Louis », ajoute Hervé Lapie.

« Au niveau de la commune il y a eu de nombreux vols. En un mois, il y a environ 8 à 10 maisons qui ont été visitées. Tout le monde est excédé et prêt à prendre la carabine. Ça fait peur », raconte le maire d’Ambrières qui craint que d’autres n’en viennent à la même extrémité.

Ce jeudi 6 février, la cour d’appel de Reims a maintenu l’éleveur en détention provisoire après l’examen d’un référé-liberté déposé par son avocat. Le dossier sera examiné sur le fond le 13 février.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote