DR
DR

Le pèlerinage de Chartres avait dû refuser du monde en 2023. Devant l’affluence prévue pour cette année, les organisateurs ont prévu des aménagements pour accueillir plus de monde ! C’est une excellente nouvelle. Jean de Tauriers, président de l’association Notre-Dame de Chrétienté, donne des détails dans l’Appel de Chartres. Extraits :

Après les intempéries de 2022 nous avons été en 2023 submergés par le nombre des inscrits. Nos bivouacs étaient trop petits, nos colonnes trop longues, les haltes exigües, les arrivées tardives etc. Comment faire face et développer notre pèlerinage ? Comment répondre à toutes ces demandes de France et de l’étranger ? Comment rester missionnaire en sachant répondre aux demandes des pèlerins ?

La première bonne nouvelle de cette année 2024 est que nous avons trouvé des solutions techniques pour accueillir davantage de pèlerins. Il y aura certes une limite à cette croissance mais nous pourrons augmenter significativement le nombre des inscrits. Notre grand chantier en 2024 sera la formation de nos cadres. Nous touchons désormais des pèlerins retrouvant une pratique religieuse ou venant simplement pour rencontrer un prêtre pendant les 3 jours et parfois même des non catholiques. Cette affluence s’explique par la notoriété du pèlerinage, l’effet « réseaux » mais aussi par la ferveur de catholiques qui ne manqueraient pour rien au monde le pèlerinage de Chartres, sans oublier évidemment le plus important : la grâce de Dieu.

Le rendez-vous annuel de nos récollections sera donc essentiel pour la formation de nos cadres (chefs de chapitre, responsables d’équipes, adjoints) afin de leur permettre de s’adapter à la nouvelle situation. La mobilisation lors de ces récollections doit être à la hauteur des enjeux de transmission, nous comptons sur une large participation. J’aimerais également en 2024 que la croissance des Anges gardiens soit très significative. Le développement des pèlerinages de chrétienté dans de nombreux pays doit permettre de consolider cette chaîne de prières qui montre notre unité spirituelle. Aidez-nous à inscrire des pèlerins non marcheurs, en groupe ou en individuel, en France et à l’étranger ([email protected]). Vous avez peut-être remarqué que notre boutique de vente de polos « Gardien de la Tradition » avait été dévalisée pendant les trois jours. Nous réfléchissons à une nouvelle gamme de produits. Nos meilleurs créatifs y travaillent et vous présenteront des innovations. Vous pouvez participer si vous le souhaitez : toutes les idées sont les bienvenues. Qu’aimeriez-vous lire sur les polos 2024 de NDC ? N’hésitez pas à nous écrire ([email protected]). […]

Enfin, 2024 sera une année importante : nous aurons le grand honneur d’accueillir à Gas dès le dimanche soir le cardinal Gerhard Ludwig Müller, ancien préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi. Il célébrera la messe du lundi de Pentecôte dans la cathédrale de Chartres. J’ai rencontré très récemment à Rome le cardinal Müller avec l’abbé de Massia, il se fait une joie de découvrir notre pèlerinage. Je remercie en votre nom Monseigneur Christory de nous accueillir dans sa cathédrale. A Paris, Mgr Ulrich a accepté que la messe de départ soit célébrée à Saint Sulpice par l’abbé de Labarre (fssp), Monseigneur Tois donnant l’homélie. Mgr Ulrich a également accepté que la messe d’action de grâce soit célébrée par notre aumônier à sainte Odile le 30 mai 2024. Nous le remercions chaleureusement.

Les autres célébrants du samedi seront :

  • le père Chalufour (osb) à Igny pour les Pastoureaux, Familles, Enfants,
  • l’abbé Le Coq (fssp) le soir à Choisel (nouvelle messe en raison de la deuxième colonne).

et du dimanche :

  • le TRP Augustin-Marie Aubry (fsvf) aux Courlis,
  • le Chanoine Valadier (icrsp) pour le Salut du Saint Sacrement Adultes à Gas,
  • l’abbé Pierre Rineau (fstb) pour le Salut du Saint Sacrement Pastoureaux, Familles, Enfants à Gas.
Print Friendly, PDF & Email