AP Photo / Sima Diab
AP Photo / Sima Diab

Débarquements ininterrompus à Lampedusa, où, depuis plusieurs jours, les patrouilleurs de la capitainerie et de la Guardia di Finanza se relaient sans interruption depuis la jetée de Favaloro. Avec l’arrivée du beau temps et d’une mer plate, l’île est à nouveau prise d’assaut par les migrants. Au total, 269 migrants ont débarqué au cours des dernières heures : ils voyageaient à bord de trois bateaux différents interceptés dans les eaux au large de l’île.

Lampedusa, trois bateaux interceptés

Sur le premier, repéré par les militaires du port à environ 40 miles des côtes de Lampedusa, il y avait 106 personnes, dont cinq femmes et deux mineurs. Le second groupe, qui a atteint l’île, était moins homogène : 37 en tout, bloqués par les hommes des flammes jaunes à 2 miles de Capo Ponente. Parmi eux se trouvaient également 8 femmes et 2 mineurs

Le dernier débarquement a amené à Lampedusa 126 hommes originaires du Bangladesh, du Pakistan, du Maroc et de Tunisie. Le bateau sur lequel ils se trouvaient, laissé à la dérive, a été intercepté à 30 miles de l’île. Après les premiers contrôles sanitaires, ils ont été transférés dans le hotspot de contrada Imbriacola. Cela porte à un millier le nombre de migrants qui sont arrivés sur l’île en un peu plus de 48 heures.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 5 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote