DR
DR

La sixième session conjointe des gouvernements serbe et hongrois se termine par de nombreux accords et une promesse du Premier ministre hongrois selon laquelle les deux États vont “reconstruire et protéger” l’Europe centrale face aux nouvelles vagues de migration.Publicité

La Première ministre serbe Ana Brnabic et son homologue hongrois Orban ont signé un accord sur les relations cordiales et leur partenariat stratégique.

“Cependant, à l’heure actuelle, il ne suffit pas de reconstruire l’Europe centrale, mais nous devons aussi la protéger, garantir la sécurité de l’Europe centrale”, a-t-il ajouté.

M. Orban a noté que “l’évolution de la situation en Afghanistan laisse présager une grande vague de migration qui pourrait conduire à une situation très difficile tant pour la Hongrie que pour la Serbie”.

“Il est clair pour nous que ces migrants ne veulent pas vivre en Serbie ou en Hongrie, mais veulent aller dans les pays d’Europe occidentale, ce qui signifie que si nous nous opposons aux migrations, nous défendons également les pays d’Europe occidentale, par exemple l’Autriche, l’Allemagne”, a observé Orban.

“Les gouvernements, les ONG et les organisations Soros qui sont tous en faveur de l’immigration sont aujourd’hui manifestement tout aussi prêts à encourager la migration en provenance d’Afghanistan”a déclaré M. Orbán. Or, cela est diamétralement opposé aux intérêts de la Hongrie et de la Serbie, a-t-il ajouté.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 5 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote