Shutterstock
Shutterstock

Ce mardi 5 février, les députés ont voté en première lecture la proposition de loi très controversée dite “anti-casseurs”, par 387 voix contre 92. Soixante-quatorze députés se sont abstenus, dont 50 élus de La République en Marche (LREM).

Ce texte avait engendré des réactions très contrastées dans le monde politique aussi bien que dans la société civile. La grande majorité des députés LREM et MoDem, ainsi que des LR et UDI ont voté pour. L’ensemble de la gauche s’est prononcée contre.

Le texte sera examiné au Sénat en deuxième lecture le 12 mars. Le gouvernement semble vouloir aller très vite et obtenir une adoption définitive rapide alors que les manifestations des “Gilets jaunes” ne semblent pas vouloir s’arrêter.