DR
DR

Le parquet a requis mercredi 1er juillet 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, contre Eric Zemmour, jugé pour “injure et provocation à la haine raciale” après un discours tenu en septembre 2019 à Paris lors de la “Convention de la droite”.

Le tribunal a visionné les 32 minutes du discours tenu le 28 septembre. Six passages sont poursuivis par le parquet : Éric Zemmour y dépeignait notamment des immigrés “colonisateurs”, décrivant le voile et la djellaba comme “les uniformes d’une armée d’occupation”.

Le procureur a estimé que les “infractions étaient parfaitement caractérisées”, demandant au tribunal de condamner le polémiste à 100 jours – amende à 100 euros – qui s’ils ne sont pas payés se transforment en emprisonnement – et à une large publication de la décision “à ses frais.”

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote