kafeinkolik / Shutterstock
kafeinkolik / Shutterstock

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, dont le pays accueille plus de quatre millions de réfugiés, a menacé jeudi d’en laisser affluer une nouvelle vague vers l’Union européenne s’il n’obtient pas davantage d’aide internationale.

Plus de 3,5 millions de ces réfugiés sont des Syriens et Ankara souhaite la création en Syrie d’une «zone de sécurité» où ils pourraient retourner.

«Si cela n’arrive pas, nous serons obligés d’ouvrir les portes. Soit vous nous aidez, soit, si vous ne le faites pas, désolé, mais il y des limites à ce que l’on peut supporter», a-t-il déclaré lors d’un discours télévisé à Ankara.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote