Shutterstock
Shutterstock

Une désertification médicale qui s’accélère, des habitants des zones rurales qui accèdent moins aux hôpitaux : l’Association des maires de France (AMF) et l’Association des maires ruraux de France (AMRF) alertent sur les inégalités croissantes dans l’accès aux soins en France, dans deux études publiées simultanément ce mardi 8 décembre.

« La conséquence directe c’est que 11,1 % des Français habitaient dans un désert médical » en 2019, année sur laquelle porte l’étude, soit 7,4 millions de personnes contre 5,7 millions en 2016 (8,6 %). 

Ces chiffres sont plus importants que ceux de la statistique publique (Drees) qui estimait en février à 3,8 millions le nombre de Français vivant dans un désert médical en 2018 (5,7 % de la population), qui se définit comme « une zone où les habitants ne peuvent en moyenne bénéficier au plus que de 2,5 consultations de médecine générale par an »

« Si nous ne faisons rien, la situation va se détériorer », ajoute dans l’Obs Séverine Salgado, directrice santé à la Mutualité française, rappelant que beaucoup de généralistes se rapprochent de l’âge de la retraite. « Or, c’est dans les départements où la densité médicale est la plus faible que les médecins sont aussi les plus âgés. »

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 5 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote