Dans cette séquence, particulièrement rare lors d’une visite diplomatique, Emmanuel Macron évoque un article de Georges Malbrunot, publié sur le site internet du Figaro lundi 31 août.

Dans ce reportage, l’ex-otage racontait la première visite du président de la République au Liban après l’explosion, le 6 août dernier. Il y témoignait notamment d’un « aparté de huit minutes » avec Mohammed Raad, chef du bloc parlementaire du Hezbollah, en marge d’une réunion avec les différents chefs de parti libanais.

Georges Malbrunot indiquait que c’est la première fois, depuis la naissance en 1982 de cette organisation classée terroriste par les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l’Allemagne, qu’un président français échange en direct avec un des membres de sa branche politique. 

Emmanuel Macron n’a pas supporté cet article et le fait savoir bruyamment.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote