DR
DR

Deux nouveaux militaires français sont morts en mission au Mali, a annoncé l’Elysée, samedi 5 septembre. Le hussard parachutiste de première classe Arnaud Volpe et le brigadier-chef de première classe S.T. (dont la famille n’a pas souhaité dévoiler l’identité) ont été tués “après la destruction de leur véhicule blindé par un engin explosif improvisé“. Un troisième soldat a été blessé dans cette même attaque. Tous sont issus du 1er régiment de hussards parachutistes de Tarbes.

Cette explosion a eu lieu lors d’une opération, samedi matin dans la région de Tessalit, dans le nord-est du Mali, près de la frontière algérienne. 

“Le Président de la République s’incline avec un profond respect devant le sacrifice de ces soldats”, indique le communiqué de l’Elysée.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote