DR
DR

William et David O’Neil, un couple de Californiens lui ont redonné ses lettres de noblesse en faisant travailler des entreprises locales. À en croire les propos rapportés par le quotidien Ouest-France, les deux hommes se sont lancé le défi de restaurer cette bâtisse du XVIIIe-XIXe siècle après avoir passé un accord avec la commune du Bourg d’Iré où se trouve le château. Les travaux ne se feront que si un projet d’implantation d’éoliennes géantes dans les cartons depuis de longs mois est abandonné.

Mais plus de trois ans après, tout a changé. Non seulement les éoliennes ont réapparu mais elles sont désormais au nombre de quatre, au lieu des trois prévues initialement. Elles mesurent 150 mètres de haut (!) et devraient rester visibles en arrière-plan du château même si elles sont situées à près de trois kilomètres.

Du dogmatisme ecofasciste qui détruit l’environnement français.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote