Shutterstock
Shutterstock

L’écrivain et journaliste Radu Portocală a exhumé du Tome VIII des Oeuvres complètes de François Arago (Paris, Gide Éditeur, 1958), un relevé des températures maximales enregistrées à Paris entre 1705 et 1853. À partager avec celles et ceux qui geignent qu’il n’a “jamais fait aussi chaud à Paris”


Puisque vous êtes ici...

Chers amis,

Vous êtes désormais des dizaines de milliers chaque jour à lire La Lettre Patriote !
Maintenir ce service en toute sécurité a un coût de plus en plus important, et nous avons besoin que chacun nous aide dans la mesure de ses moyens.

Tous les patriotes doivent nous rejoindre pour que jamais notre voix ne se taise !

Pour cette raison, nous avons mis en place quatre types d'abonnements.

Vous pouvez choisir le plan qui vous correspond et vous abonner directement par carte bancaire EN CLIQUANT ICI.

Merci !
Julien Michel