DR
DR

Nous avions déjà évoqué ce dossier l’année dernière.

Depuis juillet dernier, les opposants au projet de mosquée à Guyancourt (Yvelines) sont regroupés au sein de l’Association guyancourtoise des Garandes et de la Mare Jarry (A2GMJ). Cette structure rassemble une centaine de riverains de ces deux quartiers vivant à proximité du site retenu pour construire ce lieu de culte musulman, rue du Moulin-Renard.

Pour ces habitants, la construction d’une mosquée de 2.000 m2 pouvant accueillir 1.500 fidèles est démesurée et créera des problèmes de circulation et de stationnement sur cette voie étroite et dans les rues environnantes. « Ce n’est pas adapté, assurent des membres de l’association. Il y aura en permanence des voitures. Cela va détruire la vie du quartier. »

« Le vendredi, il y a deux fois 300 personnes pour la prière. Des gens se garent devant chez nous, c’est infernal ! 1.500 places, cela voudrait dire encore plus de personnes et encore plus de nuisances… »

Une habitante installée depuis près de 20 ans dans le quartier

Mobilisés depuis cet été, les membres de l’association multiplient les actions. En octobre dernier, une pétition papier a été lancée et a pour l’instant recueilli plus de 700 signatures contre le projet. Courant décembre, des membres du bureau ont rencontré le maire François Morton (DVG) pour lui faire part de leurs inquiétudes et lui demander « de trouver une autre solution » et un lieu plus adapté.

Malgré les oppositions, la Ville assure, quant à elle, rester « déterminée à faire en sorte que les musulmans guyancourtois puissent avoir un lieu de culte adapté dans notre commune, comme l’ont les catholiques et bientôt les protestants évangéliques. Il s’agit de répondre à un vrai besoin. »

Print Friendly, PDF & Email