Un quartier de Grenoble a été le théâtre ce week-end de violences urbaines après le décès de deux jeunes qui ont percuté en scooter un autobus après un refus d’obtempérer.

Les deux jeunes gens, originaires du quartier Mistral, circulaient sans casque et ont refusé de s’arrêter à un contrôle de police. A la suite de l’accident qui leur a coûté la vie, la tension est brusquement montée dans le quartier.

Après minuit, 30 à 40 personnes ont tenté d’envahir une caserne de CRS voisine du quartier Mistral. Les assaillants ont notamment incendié des voitures dans le voisinage.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 5 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote