DR
DR

Le pape François et le roi du Maroc Mohammed VI ont appelé, ce samedi, à « préserver » Jérusalem comme « patrimoine commun des trois religions monothéistes », dans un texte commun signé lors de la visite de deux jours du souverain pontife au Maroc.

« Nous pensons important de préserver la Ville sainte de Jérusalem/Al Qods Acharif comme patrimoine commun de l’humanité et, par-dessus tout pour les fidèles des trois religions monothéistes », ont-ils détaillé dans une déclaration, soulignant son « unicité et sacralité ».

Mohammed VI a, de son côté, fustigé le « radicalisme » religieux et appelé à lutter contre par « l’éducation ». « Ce que tous les terroristes ont en commun n’est pas la religion, c’est précisément l’ignorance de la religion. Il est temps que la religion ne soit plus un alibi pour ces ignorants, pour cette ignorance, pour cette intolérance », a déclaré le roi, lors d’un discours aux côtés du pape François devant des milliers de Marocains.

« L’éducation » doit être le pilier de la lutte contre l’extrémisme, a-t-il affirmé, citant en exemple l’Institut de formation des imams de Rabat, présenté comme un rempart contre le radicalisme et où doivent se rendre ce samedi le monarque marocain et le souverain pontife.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote