DR
DR

Un policier a été hospitalisé dans un état grave après avoir été renversé par le conducteur d’une voiture dans la nuit de mardi à mercredi à Savigny-sur-Orge (Essonne), a-t-on appris de sources policières. Vers 1H30 du matin un équipage de la Brigade anti-criminalité (BAC) s’est approché pour contrôler la voiture, une Peugeot “volée”. Le conducteur a alors redémarré et a renversé le policier, un brigadier âgé de 40 ans.

Ce dernier a été hospitalisé avec un “pronostic vital engagé”. Ces faits surviennent dans un contexte de malaise policier après une série de violences à leur encontre. Après avoir été réunies par le ministre de l’Intérieur mardi, les organisations syndicales doivent être reçues jeudi par le président Macron, pour évoquer notamment leur “protection”.

“Une fois encore un de nos collègues a été sauvagement agressé par un individu qui lui a foncé dessus”, a dénoncé Frédéric Lagache, délégué général d’Alliance. “On ne peut pas accepter que tous les jours on comptabilise plus de 18 blessés chez les policiers. Tout cela doit cesser”, a-t-il ajouté, appelant à des annonces “concrètes” de la part du Président de la République jeudi. “Sinon la peur risque de contaminer le gouvernement”, a-t-il dit.

Et l’éternel bla-bla sans aucun effet :

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote