Claude Sinké, photo publiée par Sud Ouest, archives Claude Paucton
Claude Sinké, photo publiée par Sud Ouest, archives Claude Paucton

Le site du journal Sud Ouest publie une photo (ci-dessus) de Claude Sinké, auteur présumé de la tentative d’incendie de la mosquée de Bayonne et auteur présumé de tirs sur deux fidèles de cette mosquée qui ont été grièvement blessés.

Le journal précise que vendredi dernier, Claude Sinké, ancien candidat FN aux départementales de 2015 dans les Landes, avait adressé une lettre rageuse à l’attention du bâtonnier de Bayonne et du procureur de Dax. Il avait également envoyé une copie de son courrier à Sud Ouest.

Dans cette lettre, il indiquait qu’il entendait porter plainte contre Emmanuel Macron pour « non assistance à peuple en danger ».

Dans ce contexte, rappelons que Patrick Calvar, le directeur général de la sécurité intérieure (DGSI) du 30 mai 2012 au 31 mai 2017 avait declaré : « Nous sommes au bord d’une guerre civile » en dressant un constat en 2016 devant les députés de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats du 13 novembre.

À noter que Marine Le Pen, présidente du RN a condamné cette attaque sur Twitter : « L’attentat commis contre la mosquée de #Bayonne est un acte inqualifiable absolument contraire à toutes les valeurs portées par notre mouvement. Ces crimes doivent être traités avec la sévérité la plus totale. »

Print Friendly, PDF & Email