Shutterstock
Shutterstock

C’est une nouvelle affaire qui intéressera les lecteurs du juge Prats, le plus grand spécialiste de la fraude sociale. Lisez plutôt : de 2016 à 2019, un taxi d’Orléans aurait facturé des milliers de courses fictives au préjudice de la sécurité sociale.

A coups de fausses factures et de transports fictifs, un artisan taxi de l’agglomération orléanaise est soupçonné d’avoir détourné, en trois ans, plus de 800.000 euros au préjudice de la Caisse primaire d’assurance maladie et de la Mutualité sociale agricole.

Il pouvait transporter le même patient six fois dans la même journée, finir une course à Orléans et prendre en charge un nouveau malade à Paris moins d’une demi heure plus tard, réaliser deux trajets en même temps ou facturer des déplacements dans le Loiret alors qu’il se trouvait… en vacances au Maroc !

Mais la Justice est bonne fille… Une peine de 18 mois de prison avec sursis et 12.000 euros d’amende a été requise devant le tribunal judiciaire d’Orléans à l’encontre de cet artisan taxi âgé de 52 ans.

Print Friendly, PDF & Email

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Dominique Crochard
Dominique Crochard
23 jours il y a

Bon ben moi aussi je vais gagner 800 000 et payer 12000, j’acheté ma licence de taxi demain!!