Depuis l’attaque de la préfecture de police (PP), trois commissariats de la petite couronne (92, 93 et 94), qui dépendent donc comme ceux de Paris de la PP, ont été visés par des appels malveillant, révèle RTL. Au bout du fil, l’interlocuteur diffuse des extraits audios de vidéos de revendication des attentats du 13 novembre, et des chants en français utilisés par Daesh, précise la station.

Des appels qui ont créé l’émoi au sein des commissariats concernés, à tel point que le préfet de police a décidé de déposer plainte pour apologie du terrorisme.

Print Friendly, PDF & Email