GERARD BOTTINO / Shutterstock
GERARD BOTTINO / Shutterstock

Invité sur le plateau de nos confrères de BFM Politique, Jean-Luc Mélenchon a vivement réagi à la lettre des militaires. “C’est une situation d’une exceptionnelle gravité”, estime le leader de La France insoumise qui rappelle que “la force de l’armée, c’est sa cohésion”.

Pour Jean-Luc Mélenchon, “quand on est militaire, on ne fait pas cela”. “Il faut punir les factieux”, appelle-t-il, dénonçant “une poignée d’agités” qui “prennent en otage” les militaires “qui sont tous républicains et qui respectent leurs devoirs”.

“Si je suis élu président de la République, ces crimes ne resteront pas impunis. J’ai l’intention de purger l’armée des factieux”, a assuré le candidat.

Or, en 2019, le même Jean-Luc Mélenchon appelait les militaires français à désobéir aux ordres lors d’une conférence de presse !

Conférence de presse du 22 mars 2019

J’adresse un appel aux militaires eux-mêmes pour qu’ils sachent que nous avons parfaitement compris que leur avis n’a pas été sollicité […] nous demandons quand bien même ils en recevraient l’ordre de ne pas obéir […] Et vous autres soldats, n’obéissez qu’à des ordres conformes à l’honneur de votre engagement et de votre devoir d’obéissance a la patrie.

Jean-Luc Mélenchon, 22 mars 2919

À noter : nous publions aujourd’hui une nouvelle lettre, émanant cette fois-ci de militaires d’active.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 5 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote