DR
DR

Il est environ 1 h 30, dans la nuit de jeudi à vendredi, dans le centre-ville de Rennes. Dans un café, rue de la Psalette, le patron partage un verre avec d’autres restaurateurs du quartier. Il raconte le début d’incendie :

« J’ai commencé à sentir une forte odeur de brûlé. (…) Je suis monté au deuxième étage et j’ai ouvert la fenêtre qui donnait sur le presbytère. L’odeur y était de plus en plus forte. Je suis sorti pour aller voir ce qui se passait. Là j’ai vu des voisins courir avec des bassines d’eau. Ils m’ont expliqué que la porte de la cathédrale était en feu. »

La question est lancinante : qui s’acharne sur nos cathédrales ?

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote

CLIQUEZ POUR LE RECEVOIR !

CLIQUEZ POUR LE RECEVOIR !