Shutterstock
Shutterstock

L’Ifop note une progression évidente du niveau d’intérêt des électeurs pour le scrutin européen (+10 points par rapport à la semaine dernière). Il atteint 63%. Pour autant, le taux de participation prévu reste faible, à 42%.

«On observe une progression de la proportion d’électeurs ayant l’intention de sanctionner par leur vote la politique actuelle du président de la République et du gouvernement (+ 3 points, à 47%)», remarque également l’Ifop dans sa note hebdomadaire. L’écart entre les deux listes est désormais dans la marge d’erreur, si bien que tous les scenarii sont envisageables le 26 mai prochain. 

Print Friendly, PDF & Email