Shutterstock
Shutterstock

A Clermont-Ferrand, le dispositif Sesame du conseil départemental du Puy-de-Dôme propose aux habitants d’accueillir chez eux des mineurs étrangers isolés. Selon le département, ces “enfants et adolescents” ont fui la guerre, les persécutions ou… la pauvreté (!) et sont arrivés seuls sur le territoire français.

Une fois reconnus mineurs par la justice ou par les services du département, ils sont placés sous la responsabilité de ce dernier. Or comme dans de nombreux départements de France, le dispositif d’hébergement des mineurs étrangers arrive à saturation dans le Puy-de-Dôme. C’est pourquoi un nouveau dispositif a été mis en place en partenariat avec l’association Atelier Logement Solidaire : l’accueil en famille.

Il peut être fait par une personne seule ou en couple, avec ou sans enfant, active ou retraitée. L’accueil peut se faire à temps plein pour une période de 6 mois à 1 an, renouvelable jusqu’à la majorité du jeune, ou de manière occasionnelle pendant les vacances et les week-ends.

Le mineur reste sous la responsabilité du conseil départemental qui verse une indemnité journalière pour le quotidien (repas, loisirs…).

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote