DR
DR

Non, vous ne cauchemardez pas, ce n’est pas une infox, une “fake news”. Vous avez bien lu : durant la cohue engendrée par la grève contre la réforme des retraites, les employés de la SNCF (qui gère ce RER) à la Gare du Nord répartissent les voyageurs selon leur sexe. D’un côté, dans certains wagons dédiés, les femmes et leurs éventuels accompagnants. De l’autre, les hommes.

Pourquoi ? Parce qu’on nous apprend via divers tweets que depuis les débuts de la grève, on constate une multiplication des attouchements non consentis.

L’ensauvagement de la société atteint des niveaux jamais imaginés en Douce France… Le genre de solution choisi par les autorités – séparer les hommes des femmes – non seulement ne correspond pas aux traditions de notre civilisation, mais en sus d’une certaine manière inscrit ces pratiques sauvages dans notre quotidien accepté. C’est proprement insupportable.

Moment idéal pour revoir ces images, qui datent de 1950 :

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote