DR
DR

La date d’apparition du coronavirus en France – officiellement le 24 janvier 2020 – est de plus en plus remise en question. De nouvelles informations font surface… La Lettre Patriote a enquêté.

Les Jeux Mondiaux Militaires se sont déroulés à Wuhan en Octobre 2019. Ils réunissaient 10.000 athlètes du monde entier, donc 402 Français. L’un des athlètes raconte être tombé malade à son retour de Wuhan, avec des symptômes proches de ce que l’on connaît du Covid-19. Courbatures, grosse fièvre, et alors que, selon ses propres dires “ça ne [lui] arrive jamais”, il s’est retrouvé cloué au lit plusieurs jours. Or, il avait visité la ville et rencontré de ses habitants.

Il indique également que plusieurs autres athlètes de la délégation française ont été atteints du même mal…

Plus tard, lorsque la Chine commence à communiquer sur le sujet, tous ces sportifs militaires français ont commencé à s’interroger…

Et depuis, les langues se délient.

Élodie Clouvel, championne du monde de pentathlon, était sur place avec son compagnon Valentin Beleau, lui aussi champion. Elle en est aujourd’hui persuadée, ils ont contracté le virus.

« Après ces Jeux mondiaux militaires on est tous tombés malades avec les mêmes symptômes. J’avais une grosse conjonctivite qui s’est transformée ensuite. J’ai eu des symptômes que je n’avais pas eu avant. Nous ne nous sommes pas plus inquiétés que cela parce qu’on en parlait pas encore (…) On a eu contact avec le médecin militaire récemment qui nous a dit qu’il pensait que nous l’avions eu car beaucoup gens de cette délégation sont tombés malades »…

Mais il y a pire, tenez-vous bien : selon RTL, depuis cette interview en mars, Élodie Clouvel n’est plus autorisée à s’exprimer publiquement.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote