Depuis la fin de la guerre, la France oscille entre des vagues de nationalisations et des vagues de privatisations. Ces dernières sont devenues récemment un sujet de discorde, tant elles ont ressemblé à une vente des bijoux de famille. Frederic Taddeï y a consacré son émission ce lundi.


Puisque vous êtes ici...

Chers amis,

Vous êtes désormais des dizaines de milliers chaque jour à lire La Lettre Patriote !
Maintenir ce service en toute sécurité a un coût de plus en plus important, et nous avons besoin que chacun nous aide dans la mesure de ses moyens.

Tous les patriotes doivent nous rejoindre pour que jamais notre voix ne se taise !

Pour cette raison, nous avons mis en place quatre types d'abonnements.

Vous pouvez choisir le plan qui vous correspond et vous abonner directement par carte bancaire EN CLIQUANT ICI.

Merci !
Julien Michel