Les deux adolescents de 16 ans soupçonnés d’avoir frappé une infirmière qui leur avait demandé de mettre un masque mardi dans un bus de Neuilly-sur-Marne ont été placés sous contrôle judiciaire à l’issue de leur garde à vue. Ces faits d’agressions en rapport avec le port du masque se multiplient ces derniers jours en France. Pour certains représentants syndicaux des transports en commun, ces agressions ne seraient qu’un catalyseur parmi d’autres de l’agressivité croissante des usagers.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote