Le contrôle du pass sanitaire est une affaire qui provoque des remous. À commencer chez les policiers, qui estiment avoir d’autres missions à prioritaires à gérer. Chez les patrons de bars et restaurants, même son de cloche : ils ne souhaitent pas s’en charger car seule la police est normalement habilitée à réclamer les cartes d’identité pour les comparer aux QR codes. Le pass sanitaire sera rendu obligatoire le 21 juillet, mais la loi ne devrait être promulguée que début août.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 5 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote