DR
DR

Environ 300 personnes, d’après la police, ont manifesté samedi à Nice pour soutenir les forces de l’ordre, en réaction à une marche blanche organisée deux semaines plus tôt en hommage à un jeune tué par un policier lors d’un refus d’obtempérer.

Le défilé qui a longé le front de mer jusqu’au siège de la préfecture du département des Alpes-Maritimes a été initié par le groupe municipal de Philippe Vardon, élu en rupture de ban avec le Rassemblement national (RN) et désormais proche de Reconquête, seul parti ayant appelé à participer au défilé.

«La défense est toujours légitime», «Les criminels, c’est en prison ou dans l’avion», «Pas de racaille dans nos quartiers, pas de quartier pour la racaille», pouvait-on lire sur les pancartes brandies par les manifestants qui ont scandé au long du parcours le slogan: «On a besoin de nos policiers».

Print Friendly, PDF & Email