Emmanuel Macron a avoué qu’il craignait une « guerre civile » en cas de victoire du Rassemblement national ou de La France Insoumise aux législatives. « Le risque est celui de la confrontation, du clash », alerte Alain Bauer. Ce dernier estime que l’hypothèse d’une guerre civile est plausible. Le professeur de criminologie qualifie Emmanuel Macron de « pyromane pyromane » plutôt que de « pompier pyromane ».

Print Friendly, PDF & Email