C’est dans une lettre incendiaire publiée dans la presse, que le père de Mila dénonce l’hypocrisie des institutions. Sa fille vient d’être mise à l’écart de l’internat militaire où elle était rescolarisée dans le plus grand secret depuis février. En cause, une vidéo en direct sur les réseaux sociaux, dans laquelle elle cite par mégarde le nom de l’établissement. Dans un communiqué, le ministère des armées précise que Mila n’a pas été exclue, mais qu’il lui a été proposé de poursuivre sa scolarité à distance.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 5 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote