DR
DR

Selon nos confrères du Dauphiné, six personnes ont été placées en garde à vue lundi dans l’enquête sur les menaces de mort proférées à l’encontre de Mila.

Cinq hommes et une femme, âgés de 18 à 35 ans, ont été placées en garde à vue à Paris, en Seine-et-Marne, en Gironde, en Haute-Savoie, dans le Bas-Rhin et les Bouches-du-Rhône, suite aux enquêtes menées par le pôle national de lutte contre la haine en ligne.

Les délits retenus sont “harcèlement moral en ligne”, “menaces de mort”, tandis que pour la sixième personne, c’est “menaces de crime”.

Toujours selon le Dauphiné, cinq personnes avaient déjà été arrêtées en février et doivent être jugées en juin par le tribunal correctionnel de Paris.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 5 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote