DR
DR

Samedi, notre sublime cathédrale aux armées a été le théâtre d’une très belle union princière.

S.A.I. le prince Jean-Christophe Napoléon Bonaparte a épousé la comtesse Olympia von Arco-Zinneberg.

Fondée par Louis XIV, la cathédrale Saint-Louis des Invalides jouxte le dôme où repose l’empereur Napoléon Ier, inhumé là par la volonté du roi Louis-Philippe Ier.

Cette union fait écho à un autre mariage impérial, qui date de 1949, il y a tout juste 70 ans ! Ce jour-là, le prince Louis Napoléon épousa Alix de Foresta à Linières-Bouton. Aujourd’hui, c’est son petit-fils, l’actuel chef de la Maison impériale, le prince Jean-Christophe Napoléon, qui se mariait à la comtesse Olympia d’Arco-Zinneberg. Un mariage impérial est d’autant plus symbolique qu’il unit l’héritier de Napoléon Bonaparte à la descendante du dernier empereur d’Autriche… un mariage qui rappelle celui Napoléon à sa deuxième épouse, Marie-Louise d’Autriche. Fondée par Louis XIV, la cathédrale Saint-Louis des Invalides jouxte le dôme où repose l’empereur Napoléon Ier, inhumé là par la volonté du roi Louis-Philippe Ier.

A son annulaire droit, la comtesse portait sa bague de fiançailles -un bijou serti d’un diamant de 40 carats ayant appartenu à l’impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III.

Le Prince Jean-Christophe Napoléon est chef de la maison impériale de France depuis le décès le 3 mai 1997 de son grand-père, le prince Louis Napoléon. Il est par le sang lié à toute l’Europe impériale et royale puisqu’il descend du Roi-Soleil par sa mère la princesse Béatrice de Bourbon des Deux-Siciles, mais est aussi allié aux Savoie d’Italie, aux Saxe-Cobourg de Belgique, tout comme celle qui allait devenir son épouse, la comtesse Olympia von und zu Arco-Zinneberg, 31 ans, descendante par sa mère de l’archiduchesse Marie-Béatrice, du dernier empereur d’Autriche Charles Ier et par son père du dernier roi de Bavière.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote

CLIQUEZ POUR LE RECEVOIR !

CLIQUEZ POUR LE RECEVOIR !