DR
DR

Depuis ce lundi 31 août, la Française des Jeux met en vente les billets de l’édition 2020 du Loto du Patrimoine. Les Français ont ainsi cru que l’État soudainement prenait conscience des besoins importants de restauration de centaines de nos chefs-d’oeuvres : cathédrales, châteaux, chapelles, etc.

En fait, il n’en est rien. Regardez bien : parmi les projets retenus par l’exécutif, se trouve l’“Ancien Tribunal de Mamoudzou” à Mayotte.

Le plus drôle est le texte qui accompagne le “projet”. Lisez plutôt :

Le bâtiment, dit de l’ancien tribunal, bénéficie d’une localisation valorisante. Situé sur les hauteurs du quartier de M’gombani à Mamoudzou, il est visible et domine le front de mer.

L’ancien tribunal affichait clairement sa fonction de bâtiment administratif représentant la justice.

La façade sur front de mer est doublée d’une colonnade (poteaux cylindriques en béton) surmontée d’un fronton qui cache la toiture à simple pente. Cette monumentalité, bien que modeste du fait de la taille des bâtiments, est assez rare à Mayotte et mériterait à ce titre d’être préservée.

L’alignement rigoureux forme un ensemble cohérent et une séquence urbaine en balcon sur le front de mer, qui renforce l’intérêt patrimonial des bâtiments.

Chaque jour se dessine irrémédiablement une image de plus en plus claire du comportement de l’appareil étatique face aux Français. Depuis le choix désastreux du nouveau garde des Sceaux jusqu’à cette horreur choisie pour bénéficier de la générosité du peuple, l’évidence est monstrueuse mais parfaitement évidente désormais : l’État se moque des Français, l’État pille les Français, l’État se rit du peuple.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote