Shutterstock
Shutterstock

Le plafond annuel de la dotation matérielle des députés, qui leur permet de couvrir une partie de leurs frais de mandat (téléphonie, taxis/VTC, affranchissement), va augmenter de 15 %. Une décision qui est passée moins inaperçue qu’ils ne l’avaient espéré.

Et ceci intervient un an et demi après une augmentation de la dotation d’hébergement mensuelle des députés de 900 à 1.200 euros, qui avait suscité une polémique. Florian Bachelier (LREM), avait justifié cette dépense supplémentaire, en expliquant qu’elle entraînerait… des économies, par le moindre recours des députés aux nuitées d’hôtel payées par l’Assemblée nationale.

Un an et demi après ce premier “coup de poker”, le collège des questeurs vient de remettre le couvert en augmentant la dotation matérielle des députés. Auparavant fixée à 18.950 euros annuel, celle-ci s’élève donc désormais à 21.700 euros…

L’argent public, c’est pas grave, ce sont les Français qui le produisent…

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 5 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote