Romina Santarelli / Ministerio de Cultura de la Nación
Romina Santarelli / Ministerio de Cultura de la Nación

L’enquête visant l’islamologue suisse Tariq Ramadan, mis en examen pour des viols qu’il conteste, a été élargie à des faits survenus à Paris en 2015 et 2016, a appris l’AFP de sources concordantes, confirmant une information du Journal du Dimanche.

Le parquet de Paris a délivré le 10 septembre un «réquisitoire supplétif» étendant la saisine du juge d’instruction en charge de l’enquête sur l’affaire Ramadan «à deux nouvelles potentielles victimes», a indiqué à l’AFP une source judiciaire.

Print Friendly, PDF & Email