DR
DR

Ce Rwandais de 39 ans était bénévole au sein du diocèse. La semaine dernière, le procureur a révélé qu’il avait demandé sa régularisation. Il souhaitait obtenir le statut de réfugié en France.

Selon nos confrères de Ouest-France, il faisait l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) depuis novembre 2019.

Il avait épuisé toutes les voies de recours, y compris la commission d’appel des réfugiés, ainsi que le statut d’étranger malade qu’il avait tenté d’obtenir.

Le bénévole, notamment chargé de la sécurité de l’édifice religieux, était protégé par l’évêché, qui avait demandé au préfet de la “bienveillance” concernant son dossier et son avenir.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote