DR
DR

Ce Rwandais de 39 ans était bénévole au sein du diocèse. La semaine dernière, le procureur a révélé qu’il avait demandé sa régularisation. Il souhaitait obtenir le statut de réfugié en France.

Selon nos confrères de Ouest-France, il faisait l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) depuis novembre 2019.

Il avait épuisé toutes les voies de recours, y compris la commission d’appel des réfugiés, ainsi que le statut d’étranger malade qu’il avait tenté d’obtenir.

Le bénévole, notamment chargé de la sécurité de l’édifice religieux, était protégé par l’évêché, qui avait demandé au préfet de la « bienveillance » concernant son dossier et son avenir.

Print Friendly, PDF & Email