DR
DR

Reçu par nos confrères de LCI, Didier Lemaire a donné des détails supplémentaires sur la situation à Trappes. Extraits :

“Il y a quelques années on avait des atteintes à la laïcité qui étaient des actes individuels de la part de certains élèves. Aujourd’hui ce sont des classes entières.”

“Il n’y a pas un seul coiffeur mixte à Trappes”

“A Trappes les femmes maghrébines ou d’origine maghrébine ne peuvent pas entrer dans un café, ce n’est pas possible. C’est inimaginable.”

“Au mois de décembre une ancienne parente d’élève du lycée que je connais a dit au téléphone « si Didier Lemaire continue de parler d’islam et de Trappes il sera le prochain Samuel Paty »“

“L’assassinat de Samuel Paty est devenu un modèle à imiter pour beaucoup de jeunes. Ce sont des centaines de provocations y compris dans les écoles primaires. Ce sont les enfants dès le plus jeune âge.”

“Auparavant mes élèves s’exprimaient en disant « le salafisme ce n’est pas ce que vous croyez », « la laïcité c’est contre nous »,mais je pouvais avoir un dialogue avec eux. Aujourd’hui je me retrouve de plus en plus avec des élèves qui sont en classe, qui ne disent rien, et qui font semblant d’apprendre quelque chose. Et c’est là où je me dis que mon métier je ne peux plus l’exercer.”

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 5 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote