DR
DR

Le texte publié ce dimanche 4 octobre par le pape jésuite a de quoi étonner…

En premier lieu, le pape lui-même indique que son encyclique a été inspirée par le grand imam du Caire, Ahmad Al-Tayyeb, cité à cinq reprises !

De quoi déjà faire frémir…

Mais ce n’est pas tout. Accrochez-vous !

Sur les frontières, le texte est proprement hallucinant : Les «limites et les frontières des Etats ne peuvent pas s’opposer» à l’arrivée d’un migrant car il n’est pas un «usurpateur». Ainsi «personne ne peut être exclu, peu importe où il soit né» puisque «chaque pays est également celui de l’étranger». Il est donc «important d’appliquer aux migrants arrivés depuis quelque temps et intégrés à la société le concept de ‘citoyenneté’» et «renoncer à l’usage discriminatoire du terme ‘minorités’». En effet, «les migrants, si on les aide à s’intégrer, sont une bénédiction, une richesse, un don qui invitent une société à grandir».

Le pape François se positionne donc désormais clairement sur l’échiquier politique, là-bas, très à gauche, comme la quasi totalité de ses frères jésuites, dont on a appris récemment que certaines “oeuvres” étaient financées pour partie par l’Open Society d’un certain… Soros.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote