DR
DR

Né en 1960 à Nouméa d’un père kanak et d’une mère métropolitain (la linguiste spécialiste de la langue houailou Jacqueline de La Fontinelle), Emmanuel Kasarhérou est le premier Kanak à la tête d’un grand musée métropolitain. Le Musée du quai Branly présente des objets venus de tout le monde non-occidental.

Pour lui, il faut réfléchir à cette question et “voir quels sont les voies et moyens qui permettent de trouver un chemin de retour pour ces objets” . “Il nous faut faire des recherches sur l’origine de ces collections, car ce qui nous agite aujourd’hui sur cette question de la provenance et des origines, ce n’est pas forcément ce qui animaient nos prédécesseurs“.

Avant de diriger le Musée du quai Branly-Jacques Chirac, Emmanuel Kasarhérou a dririgé le Centre culturel Tjibaou à Nouméa, et il s’est engagé, avec le soutien du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, à recenser tous les objets kanak répartis dans le monde…

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote

CLIQUEZ POUR LE RECEVOIR !

CLIQUEZ POUR LE RECEVOIR !