Le général Michel Yakovleff, ancien vice-chef d’état-major au Shape, commandement suprême interallié, a jugé que les intentions de Vladimir Poutine s’étendaient bien au-delà de l’Ukraine, mais qu’il s’attaquait à l’OTAN dans son entièreté, et que la France avait tout intérêt «à rentrer dans l’arène».  

Print Friendly, PDF & Email

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jean-Marie Daubrege
Jean-Marie Daubrege
5 mois il y a

Général, peut-être, mais connard accompli! Il me rappelle un sergent, du temps de mon service militaire, qui parlait en continu de tuer du communiste! A croire qu’un général arrivé à 50 ans, mieux qu’une Rolex, se doit d’avoir vécu sa guerre!
S’il veut guerroyer à tout prix, qu’il s’attache à regarder le foutriquet, son chef direct, et se demande s’il a bien choisi son camp…