TK Kurikawa / Shutterstock
TK Kurikawa / Shutterstock

Il n’y a que deux attitudes possibles aux frontières des nations : fermer ou ne pas fermer. En l’espèce, trois pays sont à la pointe du camp des frontières ouvertes – autour du dogme “le virus ne connaît pas les frontières”, plus grand sophisme jamais entendu récemment – il s’agit de la France, l’Espagne et l’Allemagne.

Or, les résultats de ces pays ne plaident pas en faveur de leur choix idéologique : la France, c’est 68,5 cas par million d’habitants, l’Espagne, c’est 136,7 cas par million, et l’Allemagne, 54,9.

De l’autre côté, des nations préfèrent fermer les frontières pour protéger leurs propres citoyens. Étonnant, non ? Regardons leurs résultats :

Hongrie : 3,1 malade par million, Rép. Tchèque : 17,6 par million, Slovaquie : 8,1 par million.

Une fois de plus, dans l’Histoire de notre continent, c’est l’idéologie qui tue.

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis,

Ne souhaitant pas être une presse aux ordres, nous ne recevons aucune subvention de l'État. Nous avons donc besoin de votre soutien pour continuer notre mission. Les contributions financières de chaque lecteur, même les plus modestes, nous sont très précieuses.

Soutenez La Lettre Patriote à partir de 3 euros par mois - ça ne prend qu'une minute EN CLIQUANT ICI. Merci.

Je soutiens La Lettre Patriote