Shutterstock
Shutterstock

Ce sont nos confrères de Capital qui ont déniché cette information hallucinante.

En mai 2017, le collectif Regards Citoyens avait demandé la publication des comptes bancaires dédiés aux frais de mandat des parlementaires. Après deux ans de procédure, le Conseil d’État vient de rejeter cette demande de transparence.

Pour justifier sa décision, le Conseil d’État a avancé “que puisque les frais de mandat sont destinés à couvrir des dépenses liées à l’exercice du mandat de député, ils se rattachent à leur statut de députés, et relèvent donc de l’exercice de la souveraineté nationale, écartant de fait toute obligation de transparence et de recevabilité”.

Heureusement que ça fait plus de 200 ans qu’il n’y a plus de privilèges…


Puisque vous êtes ici...

Chers amis,

Vous êtes désormais des dizaines de milliers chaque jour à lire La Lettre Patriote !
Maintenir ce service en toute sécurité a un coût de plus en plus important, et nous avons besoin que chacun nous aide dans la mesure de ses moyens.

Tous les patriotes doivent nous rejoindre pour que jamais notre voix ne se taise !

Pour cette raison, nous avons mis en place quatre types d'abonnements.

Vous pouvez choisir le plan qui vous correspond et vous abonner directement par carte bancaire EN CLIQUANT ICI.

Merci !
Julien Michel